Leipzig – Tag 4

Ce matin, les élèves devaient suivre une matinée traditionnelle de cours avec leur corres.

Certains ont donc commencé par le concours Kangourou pendant 90min avant de partir en cours. Ils ont alors pu découvrir qu’ici les cours durent 90min et que les habitudes des Allemands ne sont pas celles des Français. Ils sont beaucoup plus libres sur certains points mais aussi beaucoup plus autonomes et acteurs de leur enseignement. Ils n’attendent pas en effet que le professeur leur demande de faire quelque chose pour s’y mettre sérieusement, ils participent beaucoup et n’ont pas peur du regard des autres.

Les autres n’ont pas eu la possibilité de voir un cours classique car il se trouvait que ce jour-là, la classe de leur corres se rendait à la Gewandhaus pour assister à un concert de musique classique. Une très grande chance car l’orchestre est de renommée mondiale! Ensuite, retour en tram au Gymnasium avec un peu de retard. Par conséquent, les élèves n’ont finalement pas passé le concours kangourou comme prévu mais se sont enfin concentrés sur les phrases du mini-dico qui leur avait été remis avant le départ. Cela leur a fait du bien car il faut avouer que les élèves se plaignaient beaucoup de ne pas savoir parler avec leur corres mais très très peu avaient fait la démarche nécessaire de regarder le mobidico ou de repérer les phrases qui pouvaient leur être utiles. C’est quand même dommage. Du coup, les élèves ont eu soudain beaucoup plus de facilités à communiquer…!

Les élèves ont ensuite suivi leur corres pour manger: certains ont découvert la cantine quand d’autres ont partagé une collation préparée par la famille.

L’après-midi, les élèves ont profité du beau temps pour jouer à un jeu en équipe « Capture the flag ». Un moment vraiment super, que tout le monde a adoré. L’occasion de se défouler et de créer des liens différents: entraide, collaboration, soutien… Les corres continuent de se rapprocher et vont de plus en plus spontanément les uns vers les autres, ils se cherchent pour passer du temps ensemble. Cela fait chaud au coeur.

Enfin, le soir, en route pour le théâtre afin d’assister à une pièce sur Perceval. La pièce était vraiment bien et très drôle. L’acteur a fait beaucoup d’efforts pour intégrer le groupe de Français. Les élèves français ont quand même eu beaucoup de mal à comprendre le sens mais, on pourrait aussi leur reprocher le fait qu’ils n’ont pas pris la peine de lire le résumé en français de l’histoire qui leur avait distribué après le jeu de l’après-midi afin de leur permettre d’accéder eu sens… Encore une grosse différence avec les élèves allemands qui n’attendent pas pour lire ce qu’on leur donne. Espérons que les nôtres en prennent de la graine!

Enfin tout le monde est rentré avec son corres pour une bonne nuit de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *